27.01.2020, Berlin: Sasha Waltz,  photo Paul Zinken/dpa

Conférence de presse de cet après midi à l’Opéra de Berlin. Monsieur Johannes Öhman, co-intendant, qui avait signé un contrat jusqu’à la fin de la saison 2024-25 a expliqué qu’il ne veut pas refuser la proposition qui lui a été faite par Stockholm de prendre la direction de la Maison de la Danse.

Quant à Madame Sasha Waltz co-intendante, qui a signé le même contrat, le message et le suivant : Elle a appris avec surprise la démission de Johannes Öhman. Aujourd’hui, à 57 ans, elle ne sait pas du tout ce qu’elle veut faire. Ce n’était peut-être pas la peine de le préciser, tout le monde s’en est aperçu depuis longtemps.

Donc, mercredi dernier elle annonçait son départ, cinq jours plus tard, il lui faut du temps et du calme pour réfléchir et peut-être rester, sous certaines conditions. Évidemment, la mangeoire est bonne.

Pendant ce temps, les danseurs sont laissés à veau l’eau. Ils sont même furieux, juste colère, et dénoncent l’incompétence et l’irresponsabilité du board qui a pris toutes ces décisions farfelues.
Le pire, le plus tragique et ridicule dans cette affaire, est que nos décideurs Berlinois avaient consulté la corde au cou une devineresse parisienne pour lui faire dire les noms des personnes qu’il fallait engager.
Puisse l’époque antédiluvienne des devineresses être définitivement révolue. Michel Odin

Partager

DANSER

Le Magazine de la Danse - Abonnez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.