« En septembre 2016, nous avons été nommés conjointement à la tête du Staatsballet Berlin. Depuis, en tant que codirecteur, nous préparons, planifions et mettons en œuvre en permanence le développement d’un projet modèle qui comble le fossé entre le ballet classique et la danse contemporaine et maintient et développe un répertoire inhabituellement large pour l’un des plus grands ensembles de danse européens. Dès le début, il était important pour nous de susciter l’intérêt d’un nouveau public pour la danse au-delà du public régulier précédent. En conséquence, nous sommes très satisfaits des chiffres d’occupation très positifs pendant notre mandat, qui ont été les plus populaires depuis la création du Ballet d’État de Berlin en 2004. Cela confirme également que notre modèle de danse classique et contemporaine fonctionne très bien dans les trois opéras. Nous avons compris que la tâche était une tâche historiquement importante pour amener le ballet d’État en tant qu’institution dans le 21e siècle et pour combiner tradition et innovation en tant que deux points forts du ballet. En 2019, le State Ballet a été reconnu comme un ensemble de l’année par les journalistes spécialisés en danse – une reconnaissance importante pour l’engagement exceptionnel des danseurs très motivés du State Ballet, qui font de chaque soirée de ballet un événement avec leur meilleure performance. »
Sasha Waltz et Johannes Öhman
Berlin / Stockholm

La raison du changement de direction est la décision de Johannes Öhman d’accepter l’appel à sa ville natale de Stockholm pour accepter le poste de directeur artistique et directeur général de la célèbre «Dansenhus» – la Maison suédoise de la danse. Sasha Waltz a alors décidé de mettre également fin à la direction parce qu’elle ne voulait pas poursuivre seule le projet commun. Après son travail de directrice artistique et après quelques années de travail conceptuel pour le Staatsballett à partir de 2021/22, Sasha Waltz se concentrera à nouveau pleinement sur son travail artistique en tant que chorégraphe.

Partager

DANSER

Le Magazine de la Danse - Abonnez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.