9 octobre 2016

Mauro Bigonzetti démissionne de la Scala

Le chorégraphe Mauro Bigonzetti vient d’annoncer « avec grand regret d’être contraint de renoncer à la direction du ballet de Théâtre de la Scala à cause de la persistance d’un mal dans le dos qui l’a frappé début de l’été.» Il avait été nommé directeur en février dernier. Très vite, il y a eu des disputes avec les danseurs qui se plaignaient d’une programmation pas suffisamment classique.

L’annonce officielle vient du Théâtre de la Scala qui précise bien :

« L’opinion des médecins exclut pour l’avenir tout type d’effort qui rend impossible, à ce stade, l’activité professionnelle.»

La nomination du chorégraphe avait commencé 1er février dernier, quand il avait succédé à Makhar Vaziev aujourd’hui directeur du Ballet du Bolchoï de Moscou.

Dès cette annonce, les syndicats de danseurs avaient émis des réticences qui se sont rapidement transformées en un conflit ouvert.

Les danseurs regrettaient la minceur de la programmation classique, si peu en conformité avec la tradition de corps du ballet. Après la présentation de la nouvelle saison dans le foyer du théâtre, où avait lieu la conférence de presse, une cinquantaine de danseurs ont demandé une réunion urgente avec l’intendant, M. Alexander Pereira, qui est à l’origine de la nomination de Mauro Bigonzetti.

Frédéric Olivieri, directeur actuel de l’école de la Scala, assure l’intérim jusqu’à la fin du mois de février 2017. D’ici là, un nouveau directeur sera nommé.

Donc, la nouvelle version de Coppélia de Mauro Bigonzetti qui aurait dû être présentée le 20 décembre est annulée.

Monsieur Pereira doit choisir un autre chorégraphe. La version d’Heinz Spoerli est très belle, il a déjà travaillé avec les danseurs, étant donné l’urgence, ce choix serait le meilleur possible.

Michel Odin

Partager

Michel Odin

Directeur de la Publication du magazine Danse - Abonnez-vous !

Articles qui pourraient vous intéresser