Lors des représentations de la Compañía Nacional de Danza d’Espagne (CND) au Gran Teatre du Liceu à Barcelona et à Terrassa, José Martinez m’a confirmé qu’il restait directeur à Madrid.


« La principale difficulté pour moi est le fait que les responsables politiques changent trop souvent (trois directeurs de l’Instituto Nacional de las Artes Escénicas y de la Música en 4 ans) d’où, des grandes difficultés à mettre en place des projets à long terme.

La direction actuelle nous soutient énormément ; les responsables sont présents à chaque nouvelle production, et surtout, il y a une aide réelle pour la recherche de nouveaux sponsors et pour mettre en place notre projet pédagogique.

Nous sommes en train d’envisager d’augmenter le nombre de danseurs pour continuer à faire des productions classiques et malgré les difficultés actuelles du pays, c’est en train de se mettre en place.

Le gouvernement actuel m’a proposé de renouveler mon mandat pour les trois prochaines années, j’ai posé quelques conditions que nous sommes en train de discuter. Tant que je pourrais continuer à faire évoluer la compagnie je suis prêt à rester »

Quelle heureuse nouvelle, bonne chance José !

Carolina Masjuan

Partager

Michel Odin

Directeur de la Publication du magazine Danse

Articles qui pourraient vous intéresser